506.546.6286
Imaginez comment facile et plaisante serait la vie sans vivre avec toute cette douleur
Choisissez l'option qui vous convient le mieux ...

SI VOUS ÊTES EN DOULEUR ET QUE VOUS VOULEZ VOUS SENTIR MIEUX, NOUS SOMMES LÀ POUR VOUS! NOUS TRAVAILLONS AVEC DES GENS QUI DÉSIRENT TROUVER UNE SOLUTION À LEUR PROBLÈME ET QUI SONT ENGAGÉS À AMÉLIORER LEUR SANTÉ ET LEUR QUALITÉ DE LA VIE.

SI VOUS VOULEZ PRENDRE CONTRÔLE DE VOTRE DOULEUR ET RETROUVER LE PLAISIR DE VIVRE, CLIQUEZ SUR UNE DES OPTIONS GRATUITES CI-DESSUS ET COMMENÇONS LA CONVERSATION!

Ebook
Ça peut sembler fou ...mais oui, on vous offre des CONSEILS GRATUITS pour que vous puissiez traiter votre blessure et vous sentir mieux par rapport à votre travail
OUI ! Je veux mon rapport GRATUIT

Dites nous où vous avez mal pour qu'on puisse vous aider:

Ebook
Douleur au dos
Apprenez des façons faciles pour avoir un dos plus fort afin que vous puissiez travailler et avoir du plaisir sans soucis. Ebook
Ebook
Douleur au coude
Apprenez des techniques rapides pour retrouver la force à la main. Ebook
Ebook
Douleur au genou
Apprenez des conseils pour marcher ou courir plus loin et plus longtemps avec moins de douleur au genou. Ebook
Ebook
Douleur à l'épaule
Soulagez la douleur à l'épaule pour vous en servir avec confiance à nouveau. Ebook
Douleur persistante

La douleur.
1ère partie; c'est quoi

Douleur. Comment un mot de quatre lettres peut-il être aussi complexe et à multiples facettes? Malgré tous les progrès de la technologie et de la médecine d’aujourd’hui, notre société dans son entier  semble lutter plus que jamais contre la gestion de la douleur. Cela semble être particulièrement vrai en ce qui concerne la douleur chronique ou persistante. Pour les besoins de ce blog, je ferai référence à la douleur chronique en tant que douleur persistante car elle a une connotation plus positive liée à sa signification. Vous apprendrez l’importance de ces changements positifs subtils en ce qui concerne la douleur dans la deuxième partie de mon blog: Stratégies de gestion non pharmaceutiques de la douleur persistante.

Explication de la douleur

Avant de discuter en détail de la douleur persistante, il est important de disséquer le sens du mot douleur. La douleur peut être définie comme «une expérience sensorielle ou émotionnelle désagréable associée à une lésion tissulaire réelle ou potentielle, ou décrite en termes de cette lésion». (Définition de l'IASP) Il est important de comprendre cette définition en trois points:

1) La douleur est une expérience et les recherches démontrent que la douleur est purement une perception du cerveau. (Butler, D. S., & Moseley, G. L, 2013) Nous ne touchons pas un rond de poêle chaud et ressentons automatiquement la douleur causée par la chaleur. Les récepteurs dans nos mains et le stimulus visuel de nos yeux envoient des signaux à la moelle épinière et au cerveau. C'est ici que de tels signaux sont interprétés comme menaçants ou non. Si le cerveau perçoit de tels signaux comme une menace, il envoie des messages aux mains en disant «DANGER!  Enlevez vos mains du poêle chaud »et vous éloignez rapidement vos mains. Oui, tout cela se passe en une fraction de seconde, mais il est important de comprendre que le cerveau est le chef et détermine si certains signaux sont menaçants (douloureux) ou non.

2) La douleur n'est tout simplement pas une expérience sensorielle, mais aussi une expérience émotionnelle. Cela signifie que la douleur n'est pas purement physique et a de nombreuses autres influences telles que des facteurs émotionnels, biologiques et sociaux.

3) Il est également important de noter que la douleur est associée à des lésions tissulaires réelles ou potentielles, ce qui signifie que ce n'est pas parce que vous ressentez de la douleur que vous avez endommagé des tissus. Par exemple, les personnes amputées des jambes ressentent parfois une douleur des membres fantômes, qui consiste en des sensations douloureuses dans la partie du membre qui n’y est plus. Par conséquent, il est important de garder à l’esprit que la douleur n’est pas directement corrélée à une lésion tissulaire.

Douleur aiguë vs douleur chronique

La douleur aiguë constitue un important système d'alerte pour notre corps, qui nous permet de savoir que nos tissus sont ou pourraient être endommagés. Les exemples de douleur aiguë incluent la douleur ressentie après une entorse à la cheville ou au poignet. La douleur aiguë dure environ 3 mois, le temps nécessaire à l'organisme pour guérir ses tissus. (Bruns et. Al, 2016) Une douleur de plus de 3 mois est considérée comme une douleur persistante (chronique).

Vous vous demandez peut-être comment une personne peut ressentir la douleur une fois que les tissus du corps sont guéris. Plus le cerveau perçoit souvent les menaces potentielles comme une douleur, plus il détecte efficacement les menaces potentielles, ce qui signifie qu'il peut commencer à interpréter les signaux moins menaçants comme des douleurs. Pensez-y de cette façon, plus vous conduirez une motoneige sur le même chemin, plus la neige sera bien ‘tapée » et plus facile sera la conduite sur ce chemin. Le même scénario se produit dans le cerveau, plus le cerveau ressent / perçoit la douleur, plus il est facile d’interpréter les signaux de menace comme une douleur. Cela, combiné aux expériences antérieures de douleur, de facteurs sociaux, de facteurs biologiques et de facteurs psychologiques, contribue à expliquer la douleur persistante ressentie par les individus. La question est de savoir ce que les gens peuvent faire pour améliorer la douleur persistante. Vous devrez attendre et voir. Restez à l’écoute pour la deuxième partie de mon blog sur la douleur: Stratégies de prise en charge non pharmaceutiques de la douleur persistante.

Pour plus d’informations, cliquez sur les liens ci-dessous (en anglais).

https://www.youtube.com/watch?v=C_3phB93rvI – “Understanding pain in less than 5 minutes”

https://www.youtube.com/watch?v=gwd-wLdIHjs – Lorimer Mosley “ Why things Hurt”

 

Référence:

Butler, D. S., & Moseley, G. L. (2013). Explain Pain 2nd Edn. Noigroup Publications.
Bruns et. al, 2016. Managing Chronic Pain. American Psychological Association.
Jam, B (2018). Advanced Physical Therapy Persistent Pain Certification Program. APTEI
IASP, 1994. Part III: Pain Terms, A Current List with Definitions and Notes on Usage (pp 209-214). Classification of Chronic Pain, Second Edition, IASP Task Force on Taxonomy, edited by H. Merskey and N. Bogduk, ISAP Press, Seattle, 1994. http://www.iasp-pain.org.

Auteure- Brittany est une physiothérapeute diplômée de l’Université Dalhousie en 2016 avec une maîtrise en physiothérapie. Son intérêt clinique principal est la science de la douleur et la restauration de patrons fonctionnels de mouvement. Elle croit fermement au lien entre le corps et l'esprit et aime incorporer cela tout au long de ses traitements. Sa philosophie de traitement est d'aider les gens à prendre davantage conscience de leur corps, de leurs facteurs de stress physiques et de leurs capacités afin de les aider à retourner au travail, à leur famille et à leurs activités.